Pourquoi l’Agriculture biologique ?

Donner à consommer un produit le plus naturel possible pourrait constituer une motivation suffisante, mais elle est loin d’être la seule. Cette option procède plus globalement d’une volonté de pratiquer une viticulture écologiquement responsable.

Dans l’ordre des bénéficiaires d’une viticulture propre, les premiers sont les hommes : ceux qui travaillent quotidiennement la vigne, ceux qui habitent aux alentours de nos vignobles, ceux qui consomment nos vins,
et c’est ensuite notre outil de travail, grace à la préservation de la vie du sol, la biodiversité de la faune et la flore environnantes, et la pérennisation de la qualité de notre terroir.

Faut-il rappeler que « le vin est la plus saine et la plus hygiénique des boissons » ?
C’est un aliment dans lequel aucun micro-organisme toxique n’est capable de se développer (ce qui explique que l’on n’a pas encore vu de date limite de consommation sur une bouteille de vin !)
Mais pour que ces mots de Pasteur soient toujours d’actualité, il faut aussi qu’il soit bio, exempt de résidus de produits phytosanitaires.

« Le vrai bio n’est pas une marotte de bobo, ni un retour au passé, mais un mode d’agriculture très sophistiqué, qui repose sur de nombreuses découvertes scientifiques » – Marc Dufumier, agronome – le nouvel observateur (février 2014)

Préserver l’avenir du terroir

Après avoir obtenu la certification en Agriculture Raisonnée en 2005, la conversion vers l’Agriculture Biologique a été entreprise en 2007 (certification ECOCERT).

Mon panier
Service en cours...